Emiliano Sala : Nantes et Cardiff préparent les armes, ça va durer des années

Emiliano Sala : Nantes et Cardiff préparent les armes, ça va durer des années

Photo Icon Sport

Après le repêchage du corps d’Emiliano Sala jeudi soir, la famille de l’Argentin peut enfin faire son deuil. Pendant ce temps-là, d'autres acteurs concernés sont dans un état d'esprit bien différent.

Malgré le contexte sensible, le FC Nantes a en effet mis la pression sur Cardiff pour réclamer le premier versement sur les 17 M€ du transfert. « Je ne pense pas que le club de Cardiff a dit qu'il n'allait pas payer », a calmé le président du club gallois Mehmet Dalman cette semaine dans L’Equipe. En attendant, le transfert a bien été enregistré et l’argent n’a pas été versé. Ce qui laisse la possibilité à Nantes de saisir la commission du statut du joueur de la FIFA.

Dans ce cas, chacune des deux parties seraient consultées, ce qui impliquerait déjà une longue procédure. Une décision serait alors rendue, mais quoi qu’il arrive, le résultat n’empêcherait pas le camp perdant de faire appel au Tribunal arbitral du sport. Et encore, l’affaire ne serait pas forcément terminée.

Cardiff s’expose à des sanctions

Si Cardiff refusait toujours de payer malgré la condamnation du TAS, le club serait traduit devant la commission de discipline de la FIFA. Avec de possibles sanctions comme un retrait de points ou l’exclusion d'une compétition, sans compter les intérêts sur le retard de paiement. Dans le pire des scénarios, le président Waldemar Kita n’est pas près de récupérer son argent…