OM : Marseille dans le dur financièrement pour boucler son mercato ?

OM : Marseille dans le dur financièrement pour boucler son mercato ?

Photo Icon Sport

En instance depuis deux mois, le dossier menant à l’arrivée de Mario Balotelli n’a toujours pas avancé.

Pourtant, début juillet, l’attaquant italien était présent au centre d’entrainement afin de régler ce qui semblait être les finalités de son transfert. Mais le joueur appartenant à Nice est reparti comme il était venu, sans signer ni se rapprocher plus que cela de l’OM. Les négociations perdurent, et on peut faire confiance à Mino Raiola pour essayer de tirer le meilleur arrangement possible en ce qui concerne le salaire et les primes. D’ailleurs, l’agent italien tente de séduire d’autres clubs européens afin de faire monter les enchères. Des enchères qui feraient mal à l’OM, qui atteint les limites de son budget selon bein SPORTS, pour qui le club olympien ne peut pas s’aligner financièrement avec ses rivaux sur le marché des transferts.

« Car en plus de devoir composer avec un déficit d’attractivité, les Marseillais doivent également faire avec des finances les empêchant de rivaliser sur de nombreux dossiers. En atteste celui du latéral gauche uruguayen Diego Laxalt, l’une des révélations de la Coupe du monde en Russie. L’OM était certes intéressé mais incapable de s’aligner sur West Ham ou Bournemouth, prêts à débourser 30 millions d’euros pour s’attacher ses services. Et Valentin Rongier ou Maximilian Meyer apparaissent tout aussi inaccessibles », fait ainsi savoir le média spécialisé, pour qui l’OM va devoir viser un peu moins haut cet été s’il veut finir par obtenir les recrues nécessaires.