Lucho : « J’ai des rêves pour Marseille »

Lucho : « J’ai des rêves pour Marseille »

Photo Icon Sport

L’Argentin de l’OM est sur le retour, mais il manquera le match face à Bordeaux ce dimanche. L’occasion de faire le point après un mois passé dans les tribunes.

Si un Argentin est sur toutes les lèvres cet été en Ligue 1, c’est bien Lisandro Lopez. L’attaquant lyonnais a volé la vedette à son compatriote en empilant les buts et les actions de grande classe pendant que le Marseillais se remettait d’une blessure à l’épaule. Cela n’empêche pas le milieu de terrain olympien de se montrer élogieux envers son ancien coéquipier du FC Porto. « C’est quelqu’un qui travaille beaucoup pour atteindre la perfection sur le terrain. Et il peut encore être meilleur, je peux vous le dire », assure Lucho Gonzalez, qui espère lui, retrouver le terrain très bientôt. « Je suis quasiment à 100%. J’ai discuté avec le médecin du club, et je devrais pouvoir m’entraîner normalement dès la semaine prochaine. Je vais louper Bordeaux car il faut encore que je me protège. Je crains toujours les chocs physiques pour le moment. Mais je serai derrière l’équipe à 100% », a assuré sur RMC le milieu argentin, impatient d’aider l’OM à remplir les objectifs fixés en ce début de saison, et qui sont aussi les siens.

 

« On doit gagner des matches. Il y a beaucoup de chaleur, mais aussi beaucoup d’attentes, de la part du public. Tous les supporters ont des rêves pour Marseille, et j’en ai moi aussi. Pour être très clair, si les choses se passent bien pour moi, ça se passera bien pour l’équipe aussi. Nous avons deux objectifs principaux cette saison : la Ligue 1 et la Ligue des Champions. On va essayer d’aller au bout dans au moins l'une de ces compétitions. Maintenant, il y a eu beaucoup d’arrivées à l’intersaison. Il faut le temps que la mayonnaise prenne. De plus, les adversaires nous attendent tous au tournant. Ils sont toujours à 200% contre nous. Il y a quelques retouches sur le plan tactique à faire pour que ça prenne, mais je ne suis pas inquiet », assure l’ancien milieu du FC Porto, qui sait que ce sera ensuite à lui de prouver qu’il a les épaules suffisamment solides pour porter l’OM vers de nouveaux sommets.