Labrune crie son « écoeurement » pour Bielsa et l'OM

Labrune crie son « écoeurement » pour Bielsa et l'OM

Photo Icon Sport

L’Olympique de Marseille n’a pas perdu l’espoir de finir sur le podium de la Ligue 1, mais il est désormais évident que la quête du titre est terminée cette saison. Après la défaite à Nantes et la victoire du PSG à Nice, la messe est dite et Vincent Labrune le sait bien. Dans l’Equipe, le président de l’OM ne décolère toujours pas, estimant que son club payait au prix fort un arbitrage contraire, prenant même la défense de Marcelo Bielsa dont il estime qu’il n’a rien à se reprocher dans cette triple défaite qui a plombé l’Olympique de Marseille.

« Je suis écoeuré. Ce n'est pas la faute de Bielsa. On ne va pas inverser le problème. Des facteurs extérieurs ont pollué notre saison. Si on avait fait une compétition normale dans un monde normal, on n'en serait pas là. C'est grâce à Bielsa si, au soir de la 31e journée, on jouait encore le titre, et on menait 2-1 à la mi-temps contre le PSG. Si on avait les points en plus que l'on aurait eus sans certaines décisions, tout le monde crierait au génie pour Bielsa. On a raté un match, un seul, à Nantes. C'était un accident qui s'explique par le contexte, et qui est la conséquence des injustices subies », constate encore et toujours Vincent Labrune, pas décidé à croire que sur une saison les erreurs s’équilibrent. Et quand le patron de l'OM n'est pas content, il se sent toujours obligé de le dire.