SMC : Caen et Garande sous le choc après la disparition d'Emiliano Sala

SMC : Caen et Garande sous le choc après la disparition d'Emiliano Sala

Photo Icon Sport

Emiliano Sala n'a passé que six mois au Stade Malherbe de Caen, mais l'attaquant, disparu ce mardi dans un accident d'avion, a laissé une trace indélébile en Basse-Normandie. Prêté par Bordeaux au SMC lors du mercato d'hiver 2015, Emiliano Sala avait largement contribué à l'incroyable sauvetage de Caen, qui avait basculé à la trêve avec 15 points et s'était sauvé avec une improbable série de victoires que personne n'a oubliée du côté de Venoix, et notamment celle à Marseille (2-3). Répondant à Ouest-France, Patrice Garande, qui était entraîneur de Malherbe cette saison-là, était sous le choc.

« Je suis devant les infos depuis ce matin, j'attends, je n'arrive pas y croire, je ne peux pas, ce n'est pas possible. J'ai toujours eu des relations particulières avec mes avant-centres, et avec Emiliano, ce furent six mois de bonheur absolu, sur le terrain et en dehors. C'est dur de trouver les mots, c'est un très gros choc. Je me souviens de notre première discussion quand il est arrivé en janvier 2015, pourquoi on le prenait... Il était reparti après à Bordeaux, on l'avait rappelé avec Alain Cavéglia pour essayer de le faire revenir avant qu'il ne signe à Nantes... Il a toujours été conforme à ses paroles dans ses actes, une générosité incroyable. Je ne lui ai pas vu un seul défaut. J'ai toujours espoir, ce n'est pas possible... », a confié l'ancien entraîneur du Stade Malherbe de Caen.