La DNCG dédouane le Havre dans la blague Maillol

La DNCG dédouane le Havre dans la blague Maillol

Photo Icon Sport

Cela a été un long feuilleton qui a vite tourné à la blague durant l'automne et l'hiver dernier, mais au moins les dirigeants havrais n’ont rien à se reprocher, si ce n’est d’avoir été très crédules. La Direction Nationale de Contrôle de Gestion a en effet enquêté sur les tractations menées par Christophe Maillol, lorsque ce dernier a voulu reprendre Le Havre, mais n’a rien à redire sur la manière dont Jean-Pierre Louvel s’est comporté.

« Suite à la mise en cause du HAC et de son Président Jean-Pierre Louvel par la DNCG, dans le cadre du dossier « Maillol », une instruction de plus d’un mois a été diligentée par l’organisme de contrôle. Le Président Jean-Pierre Louvel a été auditionné hier, lundi 15 juin. Les conclusions sont claires puisqu’aucune charge n’est retenue contre le HAC et son Président. Cette décision prouve que si le dossier « Maillol » a eu un impact négatif sur l’image du club, il a toutefois été traité dans la légalité et avec honnêteté, vis-à-vis du club, des élus locaux, des actionnaires, des partenaires, des amoureux du HAC et des instances nationales du football. Cette décision confirme donc ce que le Président Jean-Pierre Louvel n’a cessé de rappeler. Le HAC et ses dirigeants peuvent donc continuer à travailler sereinement pour l’avenir du club », a indiqué le club doyen via un communiqué.

Share