FCM : Les papys messins ont fait de la résistance

FCM : Les papys messins ont fait de la résistance

Photo Icon Sport

Philippe Hinschberger (coach de Metz au sujet du nul 3-3 contre Lorient après avoir été mené 1-3) : « Vu le déroulement du match, on est content de prendre un point. Mais quand on joue deux fois un quart d'heure dans le match, c'est difficile de gagner. On était spectateur, on a joué comme des grand-pères. On a fait un très bon début de match, on marque et, après, on a joué comme si on menait 4-0. Tranquille, à toi, à moi. J'ai surtout demandé un regain de dynamisme à mes joueurs. Mais ils n'ont pas bien compris le message et on s'est perdu aussi dans notre seconde période. Ensuite, il y a la réaction, l'entrée des gens qui nous ont aidé à revenir au score. Au bout du compte, quand c'est comme cela, qu'on est à moitié mort à quinze minutes de la fin, on est content. C'est notre problème depuis le début de saison, on regarde jouer l'adversaire. »

Share