Bordeaux : 100 salariés licenciés, le triste effet Ligue 2

Bordeaux : 100 salariés licenciés, le triste effet Ligue 2

Icon Sport

Les Girondins de Bordeaux évolueront en Ligue 2 la saison prochaine, sauf énorme coup de théâtre. Et hélas cela va durement impacter le club au scapulaire.

Le match nul de samedi dernier contre Lorient (0-0) a probablement scellé le destin du club de Bordeaux, puisque pour jouer les barrages de maintien en Ligue 1, les Girondins doivent à la fois compter sur une victoire à Brest sur un score démentiel, mais également une défaite de l’ASSE à Nantes et de Metz au PSG, là aussi sur des scores énormes. Même Gérard Lopez l’a reconnu dans un communiqué après la rencontre face aux Merlus, l’avenir est en Ligue 2 et le patron de Bordeaux a bien l’intention de tout faire pour vite revenir dans l’élite du football français. Et cela même si sa gestion a mis en souffrance l’essentiel des supporters bordelais. En attendant de connaître le chapitre final de cette saison de Ligue 1 qui ne laissera que des mauvais souvenirs du côté de la Gironde, les dégâts causés par la relégation seront considérables comme l’a détaillé Nicolas Paolorsi, correspondant pour la région Aquitaine.

Bordeaux vraiment en Ligue 2 la saison prochaine ? 

Dans l’After Foot, le journaliste a reconnu que l’impact serait très violent pour les Girondins de Bordeaux, en espérant même qu’il ne soit pas trop violent. « En gros il faut que Fortress et Gérard Lopez mettent 40 millions d’euros de leur proche et vendent pour 20 millions d’euros pour passer cet été. Fortress a beaucoup d’argent et a remis à chaque fois de l'argent afin de passer devant la DNCG. C’est un fonds d’investissement qui est très attaché à son image. Mais, ce qui est sûr, c’est qu'il va falloir restructurer en masse avec une centaine de salariés licenciés. Cela va prendre énormément de temps. Si Bordeaux arrive à démarrer le championnat de Ligue 2 fin juillet, ce sera une bonne nouvelle », prévient le journaliste de RMC, ce qui ne va pas rassurer plus que cela les supporters bordelais.