Esp : La reprise fait polémique, Javier Tebas fulmine !

Esp : La reprise fait polémique, Javier Tebas fulmine !

Photo Icon Sport

Tandis que la Ligue 1 a définitivement été stoppée par le gouvernement d’Edouard Philippe, le championnat allemand va reprendre ses droits dans le courant du mois de mai.

Les trois autres grands championnats européens sont également sur le chemin du retour. En Italie, en Angleterre et en Espagne, on se prépare à reprendre l’entraînement individuel avant un come-back espéré des compétitions dans le courant du mois de juin. Toutefois, les réticences sont nombreuses, notamment en Espagne où le protocole de reprise élaboré par la Ligue de football ne rassure pas tout le monde. En ce début de semaine, les joueurs d’Eibar ont publié un communiqué officiel afin de faire part de leurs craintes.

« Nous craignons qu'en faisant ce que nous aimons le plus, nous puissions être infectés, contaminer nos familles et nos amis, et même contribuer à une nouvelle flambée de l'épidémie, avec les terribles conséquences que cela entraînerait pour l'ensemble de la population. La santé de tous doit passer avant tout, et il est temps que cette idée prévale par des actes, et pas seulement par des mots » expliquent notamment les joueurs de l’actuel 16e du championnat. Des propos qui n’ont pas manqué d’irriter le sulfureux Javier Tebas, lequel milite pour une reprise du championnat depuis le premier jour de la pandémie.

Répondant très sèchement aux joueurs d’Eibar et à tous les sceptiques, le président de la Liga espagnole a simplement indiqué qu’il n’y avait pas le moindre risque de revenir à l’entraînement. Avec une comparaison qui en fera réagir plus d’un en Espagne. « Nous prenons beaucoup de précautions pour un retour sûr et contrôlé du foot. Aujourd'hui il est plus risqué et dangereux d'aller à la pharmacie que de s'entraîner » a lancé le patron du football espagnol, particulièrement irrité de voir les joueurs traîner ainsi des pieds pour revenir à l’entraînement alors que de nombreux Espagnols ont repris le chemin du travail ces derniers jours.