PL : Chelsea en vente, l’argent pour l'Ukraine redirigé vers l'Angleterre ?

PL : Chelsea en vente, l’argent pour l'Ukraine redirigé vers l'Angleterre ?

Icon Sport

Dans les tuyaux depuis plusieurs mois, la vente de Chelsea doit être bouclée rapidement. Quatre finalistes sont toujours en lice pour racheter le club de l’oligarque russe Roman Abramovitch.

Outre Jim Ratcliffe, trois autres candidats sont toujours en lice pour racheter le club de Chelsea :  Todd Boehly, Sir Martin Broughton et Stephen Pagliuca. A moins d’une grosse surprise, le dénouement de ce dossier devrait être connu dans les jours à venir. Pour rappel, ce dossier est observé de très près par le gouvernement dans la mesure où Roman Abramovitch ne touchera pas un centime de cette vente en raison des sanctions prononcées par Boris Johnson à l’encontre des oligarques russes. A en croire les informations obtenues par le Times, le gouvernement anglais pourrait d’ailleurs faire en sorte que les bénéfices de cette vente profitent au football amateur en Grande-Bretagne. Alors que pour rappel, une partie de l'argent de la vente devait initialement servir pour venir en aide aux victimes de la guerre en Ukraine, selon la promesse du businessman russe.

Le football amateur plutôt que l'Ukraine ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Chelsea FC (@chelseafc)

Dans un courrier envoyé aux ministres anglais, David Dein, ancien patron d’Arsenal, a poussé pour qu’environ 900 millions d’euros sur la vente de Chelsea soient utilisés au profit du football amateur anglais. « Sans aucun doute, les victimes de la guerre en Ukraine devraient être au centre de nos préoccupations et tout ce que nous pouvons faire pour utiliser l'argent de cette vente pour soutenir les efforts humanitaires doit être le bienvenu. (…) Mais l’investissement dans des entraîneurs, des terrains, des académies et des installations dans les zones défavorisées (en Angleterre) et laissées pour compte pourrait changer la donne pour les communautés et les jeunes » a jugé David Dein, qui avance que cet argent pourrait permettre de construire 1000 terrains synthétiques et de rénover environ 20.000 aires de jeu ainsi que d’investir dans de nouveaux vestiaires pour les clubs amateurs en Angleterre.