PSG : Tuchel cache bien son jeu, Di Maria et Sarabia ont pris cher

PSG : Tuchel cache bien son jeu, Di Maria et Sarabia ont pris cher

Photo Icon Sport

Malgré la défaite à Leipzig (2-1) cette semaine en Ligue des Champions, Thomas Tuchel a plutôt épargné ses joueurs en conférence de presse. Mais l’entraîneur du Paris Saint-Germain n’a pas été aussi tendre en privé.

Pour beaucoup d’entraîneurs, il ne faut pas toujours se fier aux discours tenus face aux médias. Prenons l’exemple de Thomas Tuchel qui ne s’estime pas soutenu par sa direction, et qui a donc tout intérêt à garder une certaine proximité avec son groupe. C’est pourquoi l’entraîneur du Paris Saint-Germain ne se permettra pas de cartonner ses joueurs en public, sous peine de se retrouver totalement esseulé.

Les mauvais choix de Sarabia

Alors après la défaite à Leipzig, l’Allemand n’a pas été très offensif en conférence de presse. En tout cas beaucoup moins que le lendemain dans son débriefing… Bien sûr, Tuchel a mis l’accent sur les points positifs comme l’engagement mis dans cette rencontre, et le respect de sa consigne concernant le pressing sur Dayot Upamecano, fébrile à la relance et fautif sur l’ouverture du score d’Angel Di Maria. Mais en parlant de l’Argentin, certaines individualités ont été ciblées par Tuchel et son staff, nous apprend L’Equipe.

En effet, l’entraîneur parisien, qui n’a pas apprécié l’action du penalty concédé, s’en est pris à l’ancien Merengue. Et surtout à l’autre milieu offensif Pablo Sarabia, critiqué pendant et après la partie pour « certains choix hasardeux ». A noter que ces critiques individuelles n’ont pas viré au recadrage collectif, Tuchel ayant pris soin de vite se projeter sur la réception du Stade Rennais ce samedi (21h) en Ligue 1.