PSG : Neymar plus fort que Mbappé, le dinosaure de la L1 se mouille

PSG : Neymar plus fort que Mbappé, le dinosaure de la L1 se mouille

Photo Icon Sport

Samedi après-midi, le Paris Saint-Germain accueillera Montpellier dans le cadre de la 22e journée de Ligue 1. Une rencontre que Kylian Mbappé et Neymar vont débuter.

Préservées face à Pau cette semaine en 8es de finale de la Coupe de France, les deux stars offensives du PSG vont se frotter à l’une des meilleures défenses de France, guidée depuis des années par le vétéran Vitorino Hilton. Du haut de ses 42 ans, le Brésilien s’impose encore et toujours comme l’uns des meilleurs joueurs du championnat à son poste. Interrogé par le Midi Libre sur la manière de prendre au marquage Kylian Mbappé et Neymar, l’ancien défenseur de l’OM a établi une différence entre les deux joueurs. Selon lui, il est bien plus compliqué d’anticiper et de lire les gestes et les déplacements de Neymar. Explications du spécialiste…

Hilton n'oublie pas non plus Icardi

« C’est deux profils différents, Mbappé est plus un joueur de vitesse. Mais Neymar lui, il sait tout faire avec le ballon et il est imprévisible. C’est difficile contre les deux. Il n’y a pas une façon particulière pour se préparer face à des joueurs de talent comme ça. Il faut essayer d’anticiper. Mais tu ne peux pas toujours avec Neymar, qui est extraordinaire. On ne sait jamais ce qu’il va faire » a indiqué Vitorno Hilton, qui n’oublie pas un autre élément important de l’attaque parisienne, bien qu’en manque de réussite depuis le début de l’année 2020, à savoir Mauro Icardi.

« Il faut rester vigilant, on sait que c’est un buteur de surface. Il est venu à Paris pour marquer et cela marche bien. Il faut faire attention. On dit qu’il touche peu de ballons, mais il y a des joueurs comme Neymar et Mbappé qui peuvent toujours lui donner un ballon et il sera là pour le mettre au fond » a indiqué le défenseur de Montpellier, qui aura assurément du pain sur la planche samedi après-midi pour conserver la cage du MHSC inviolée face à l’attaque de feu du Paris Saint-Germain.