PSG : Cavani l’avoue enfin, ça ne passait pas avec Neymar

PSG : Cavani l’avoue enfin, ça ne passait pas avec Neymar

Photo Icon Sport

Parti libre après la fin de son contrat en juin dernier, Edinson Cavani peut désormais vider son sac concernant son passage au Paris Saint-Germain et sa relation avec Neymar.

Par respect pour le Paris Saint-Germain, Edinson Cavani a gardé le silence jusqu’à cette semaine. L’attaquant parti en fin de contrat, et qui avait refusé de prolonger le temps de terminer la saison, a publié une vidéo lundi pour saluer le club francilien et ses supporters. Puis la recrue de Manchester United accordé à un entretien à ESPN Argentina dans lequel il évoque sa relation avec Neymar. Depuis le fameux épisode du « penaltygate » contre l'Olympique Lyonnais en septembre 2017, on sait que les deux ex-coéqupiers n’étaient pas les meilleurs amis du monde. Ce que confirme le Matador.

« Sincèrement, je considère Ney comme un bon garçon, a confié Cavani. La seule fois où je me suis disputé avec lui, tout le monde le sait, c'est le match contre Lyon. On a eu une dispute et même dans les vestiaires, il y a eu une discussion et tout... Le reste, tout ce que l'on peut dire à propos de nos disputes n'est pas vrai. Sincèrement, ce n'est pas vrai. (…) Oui, on est très différents. Comme je l'ai toujours dit, dans un groupe, on n'est pas obligés d'être tous amis ou frères. »

« On est très différents »

« Ce qui compte à l'intérieur d'un groupe, selon moi, c'est d'être amis sur le terrain, se protéger les uns des autres, courir les uns pour les autres. Après dans le vestiaire, il n'y a pas besoin de prendre un maté avec tout le monde, ni sortir pour manger avec tout le monde, a estimé l’avant-centre. Ce qui ne se négocie pas, c'est le respect sur le terrain et l'engagement sur le terrain envers tes coéquipiers. Oui on est très différents, oui on n'a pas partagé beaucoup de choses, oui on pense différemment mais ça n'empêche pas d'avoir une bonne relation. » Il n’empêche que les deux joueurs n’ont jamais réussi à partager une complicité sur le rectangle vert.