OL : Du Bayern à Dijon, Lyon se mouille la nuque

OL : Du Bayern à Dijon, Lyon se mouille la nuque

Photo Icon Sport

La digestion ne sera pas évidente, mais le timing ne laisse aucun choix. Après leur retour à Lyon ce jeudi, Rudi Garcia a simplement laissé deux jours et demi de repos à ses joueurs pour qu’ils coupent et fassent le vide avant la L1.

C’est bien peu, et tout ce beau monde sera de nouveau au travail dès dimanche après-midi. Car le calendrier exceptionnel de cet été est sans pitié. Dès vendredi, un match est prévu à Dijon, pour ce qui sera déjà la deuxième journée de Ligue 1. Tout le groupe de Rudi Garcia devra donc, en quasiment une semaine, passer du Bayern Munich et toute la lumière médiatique qui va avec, à une rencontre face à Dijon où il faudra remettre le bleu de chauffe, attaquer et plus forcément subir, tout en gardant le maximum de fraicheur physique possible. Car cette saison, l’OL n’a pas le choix. Faute de Coupe d’Europe, l’idée est de faire comme l’OM et de profiter de ce calendrier allégé pour récupérer une position sur le podium, après la décevante 7e place de la saison dernière.

Pour cela, il faut rapidement se mêler à la lutte aux premières places, même si l’enchainement sera difficile. Toutefois, les Lyonnais comptent bien profiter d’un effectif au complet et en grande forme physique pour prendre de l’avance, sachant qu’il ne fait aucun doute qu’au moins un ou deux départs majeurs seront validés pendant le mois de septembre. Autant dire que Rudi Garcia, qui a retrouvé du crédit avec ce parcours européens, va motiver ses troupes pour que le vrai OL soit aussi de sortie en Ligue 1. Le message semble être passé auprès d’Anthony Lopes, comme le Franco-Portugais l'explique dans Le Progrès. « Sur le terrain, on devra montrer le visage de ces 15 derniers jours. Il faudra garder cette mentalité face à nos adversaires de Ligue 1 », a prévenu le gardien lyonnais, pour qui l’OL doit absolument garder son niveau de jeu.