OL : Aouar imite Ben Arfa, le PSG va prendre cher

OL : Aouar imite Ben Arfa, le PSG va prendre cher

Décevant lors du match nul arraché à Reims (1-1) vendredi dernier, Houssem Aouar n’arrive toujours pas à conserver un bon niveau sur la durée. En réalité, le milieu de l’Olympique Lyonnais semble choisir ses matchs.

Si l’Olympique Lyonnais ne parvient à réaliser deux périodes de qualité dans une même rencontre, Houssem Aouar, lui, se montre incapable d’enchaîner les bonnes prestations. Le milieu de terrain peut très bien entrer en jeu et devenir la solution contre le Stade Rennais (1-0). Avant de passer à côté de son match à Reims près d’une semaine plus tard. Une irrégularité presque désespérante pour l’entraîneur Rudi Garcia, mais aussi pour Nicolas Puydebois qui l’accuse de choisir ses dates sur le calendrier.

« Si on fait un constat, on remarque qu’Aouar répond toujours présent dans les gros rendez-vous, il est incisif et fait des différences, a noté le consultant d’Olympique-et-lyonnais. Mais on le taxe souvent d’être irrégulier, et si on dit ça, c’est parce que dans les grands matchs il est bon, et pas dans les petits. Il a une grande difficulté à se motiver pour les affiches qui ne brillent pas. Il ronronne dans ces rencontres, il n’a pas besoin de forcer son talent car il sait qu’il est au-dessus. C’est la différence entre les très grands et les très bons joueurs. Ça fait partie de ses axes de progression. Mais on serait beaucoup moins exigeant avec d’autres éléments de l’effectif. On sait qu’il peut faire bien plus. »

« Le même problème avec Ben Arfa »

Du coup, le consultant ne s’inquiète pas avant le choc de dimanche soir. « Il sera là face à Paris, a annoncé Nicolas Puydebois. C’est à 21 heures, sur Canal +, ça brille. L’adversaire est prestigieux. Ça m’agace en tant qu’ancien gardien car on ne peut pas se permettre de faire ça. On avait connu le même problème avec Hatem Ben Arfa. (…) Après, c’est dans l’état d’esprit et dans la mentalité. Son irrégularité n’est pas nouvelle. Il doit sortir de sa zone de confort. Lorsqu’il sera dans un club du top 10 européen, il n’aura pas le choix. » Houssem Aouar ferait mieux de se méfier, son inconstance pourrait finir par refroidir ses prétendants.