OM : Sampaoli paye des vacances à trois joueurs

OM : Sampaoli paye des vacances à trois joueurs

Icon Sport

Alors que l’Olympique de Marseille bouclera sa saison 2020-2021 du côté de Metz dimanche, certains joueurs de l’effectif de Jorge Sampaoli sont d’ores et déjà en vacances...

La semaine dernière, en venant à bout d’Angers grâce à un triplé de Milik, le club phocéen a plus ou moins validé sa cinquième place. Avec trois points d’avance sur Lens avant la J38, et avec une différence de buts très favorable, l’OM est donc virtuellement qualifié pour l’Europa League. Malgré tout, l’entraîneur argentin fera son maximum pour mener son groupe vers une nouvelle victoire, qui serait sa septième en onze matchs sur le banc de l’OM. Lors de ce dernier rendez-vous, certains joueurs feront leur maximum pour monter à Sampaoli qu’ils ont les qualités nécessaires pour évoluer dans son équipe la saison prochaine. Une chance que trois éléments n’auront pas. Puisque selon les informations de RMC Sport, Michaël Cuisance, Valère Germain et Saîf-Eddine Khaoui sont déjà en vacances.

Cuisance, Germain et Khaoui déjà en vacances

« Jorge Sampaoli, qui voulait travailler avec un groupe resserré après la défaite à Saint-Etienne, ne comptait pas sur Michaël Cuisance, Valère Germain et Saîf-Eddine Khaoui pour les deux derniers matchs de la saison. Ils ont donc eu l'autorisation de quitter l'OM sans attendre le match de dimanche, à Metz », explique la radio nationale. Un choix fort, mais logique, vu que l’attaquant et les deux milieux avaient déjà été écartés du groupe la semaine passée. Autant dire que Germain, Khaoui, tous les deux en fin de contrat, et Cuisance, dont l’option de prêt ne sera pas levée, quittent l’OM par la petite porte, même si le club provençal continuera de leur verser leur salaire jusqu'au 30 juin. Un petit gâchis surtout pour le milieu de 21 ans, qui était arrivé à Marseille avec de grandes ambitions. Sauf que le joueur du Bayern n'a jamais réussi à s'imposer comme un titulaire, que ce soit avec Villas-Boas, Larguet ou Sampaoli. Preuve que Cuisance ne vaut pas les 15 ME demandés par Munich.