OM : Sampaoli met Marseille sur la carte en Angleterre

OM : Sampaoli met Marseille sur la carte en Angleterre

Grâce à ses méthodes et à sa philosophie de jeu, l’entraîneur Jorge Sampaoli fait parler de l’Olympique de Marseille en dehors de nos frontières. Le club phocéen et son coach argentin font même l’objet d’un long article du Guardian.

Cet Olympique de Marseille ne peut laisser indifférent. Et encore moins passer inaperçu. Alors que les supporters olympiens se plaignaient d’un jeu pauvre en spectacle sous les ordres d'André Villas-Boas, la folie amenée par Jorge Sampaoli ravit le Vélodrome. Il faut dire que les Marseillais, malgré le système particulier mis en place, pratiquent l’un des jeux, si ce n’est le jeu le plus séduisant de Ligue 1 cette saison.

La preuve, le début d'exercice du club phocéen a même attiré l’attention du Guardian, qui a consacré un long article à l’Olympique de Marseille et à son coach argentin. « Après l'arrivée de Sampaoli en février dernier, l'OM manquait de la férocité et de l'intensité de son entraîneur, peut-on lire dans les colonnes du quotidien britannique. Mais maintenant, ils jouent avec intensité et dynamisme, en incarnant la présence rageuse de leur coach qui rode sur la touche. Le club et l'entraîneur se correspondent parfaitement et, après des années de sous-performance, l'OM a peut-être enfin trouvé la bonne formule. »

Une ambiance sud-américaine du Vélodrome

« (…) Contrairement aux précédents entraîneurs marseillais, comme le froid André Villas-Boas ou le trop "commercial" Rudi Garcia, le personnage fougueux de Sampaoli correspond parfaitement à l'un des clubs les plus explosifs d'Europe, a ajouté le média. Il n'était pas surprenant de le voir perdre son sang-froid à plusieurs reprises pendant les échauffourées à Nice. Le style fou de Sampaoli ajoute à l'ambiance sud-américaine du Vélodrome où règne une atmosphère de chaudron. » Mais The Guardian tempère également en rappelant que Marcelo Bielsa, Rudi Garcia et André Villas-Boas avaient eux aussi été applaudis…