OM : Longoria veut séparer Milik et Sampaoli

OM : Longoria veut séparer Milik et Sampaoli

Icon Sport

Actuellement en sélection polonaise, Arkadiusz Milik a confié à la presse locale qu’il souhaitait rester à l’Olympique de Marseille la saison prochaine. Mais de son côté, le président Pablo Longoria n’est pas contre le départ de l’attaquant à cause de ses relations avec le coach Jorge Sampaoli.

Arkadiusz Milik n’est plus indécis. Après une saison difficile, l’attaquant de l’Olympique de Marseille avait des doutes quant à son avenir. Mais le Polonais a profité du rassemblement de sa sélection pour annoncer sa décision. « Je voudrais rester, a confié l’ancien joueur de Naples, dans des propos relayés par La Provence mercredi. Avec l'OM, on a mutuellement beaucoup de choses à s'offrir. » On pouvait penser que la déclaration serait bien accueillie du côté de la direction. Mais l’annonce d’Arkadiusz Milik n’est pas forcément une bonne nouvelle pour Pablo Longoria.

Une cohabitation jugée impossible

En effet, le quotidien régional nous apprend que le président olympien ne retiendra pas son avant-centre. Si une offre intéressante arrive pour l’international polonais, le club phocéen l’acceptera volontiers et poussera son buteur vers la sortie. On parle pourtant d’un attaquant qui vient de terminer la saison avec 20 buts toutes compétitions confondues. Alors pourquoi tenter de s’en débarrasser ? Le problème reste le même pour Arkadiusz Milik. Tout au long de la saison, le Marseillais n’a jamais vraiment eu les faveurs de Jorge Sampaoli.

Son profil d’attaquant de surface ne correspond pas à la philosophie de l’Argentin, qui privilégie un avant-centre plus mobile et plus à l’aise avec le ballon, voire un faux numéro 9 comme Dimitri Payet. Ce choix a donc créé des tensions entre les deux hommes dans la mesure où Arkadiusz Milik s’est plaint des décisions de son coach dans les médias. Entre l’incompatibilité sportive et l’ambiance négative en interne, Pablo Longoria sent donc la nécessité de les séparer, avec peut-être l’opportunité de réaliser une belle vente sur le marché des transferts.