OM : Benedetto l'endort, Adil Rami joue au directeur sportif

OM : Benedetto l'endort, Adil Rami joue au directeur sportif

Photo Icon Sport

Malgré sa réussite actuelle, qui fait suite à un énorme passage à vide, Dario Benedetto n’échappe pas aux critiques.

Il faut dire que l’Argentin, qui aime bien toucher le ballon, avoir des opportunités dans la surface, et éviter les duels, n’est pas vraiment servi à l’OM. On lui demande surtout de peser sur les défenses, de répondre au défi physique, et d’attendre le bon ballon seul en pointe. Une petite galère pour l'ancien de Boca Juniors, qui pourrait se voir mettre un concurrent dans les pattes au mois de janvier. André Villas-Boas aimerait bien voir un « 9 » signer, et Adil Rami en profite pour lui souffler le nom de Kevin Gameiro, son ancien compère au FC Séville.

« Bien sûr que l’OM peut rêver de la première place. L’idée c’est d’avoir un attaquant avec un profil différent, c’est à dire rapide, car pour moi Benedetto manque de vitesse. Il y a un joueur qui est intéressant et qui ne joue pas beaucoup dans son club, ce qui pourrait ouvrir la porte à un prêt, c’est Gameiro. Moi je pense à lui pour l’OM. Il ne va plus aussi vite ? Il est tout de même plus rapide que ce qu’il y a. Partout où il va, il claque, il étire les lignes, ils auront plus d’espaces avec un mec qui prend la profondeur. Il a un profil différent, c’est une idée pour cette période, ce n’est pas facile de trouver un joueur à ce moment », a prévenu l’ancien défenseur de l’OM dans Top of the foot sur RMC. Un conseil intéressant sur le papier, mais difficile à réaliser en réalité, car Kevin Gameiro a encore six mois de contrat avec Valence, et un salaire non négligeable de 4 ME par an, soit au-dessus par exemple de Dario Benedetto. Une telle dépense pour une fin de saison avec uniquement le championnat, cela ne semble pas forcément prévu.