OL-OM : Marseille arrive en Turquie, les joueurs traumatisés

OL-OM : Marseille arrive en Turquie, les joueurs traumatisés

Quatre jours après l’incroyable scénario du match entre l’OL et l’OM, qui n’aura duré que quatre minutes avant son interruption définitive en raison de l’agression subie par Dimitri Payet alors qu’il se préparait à tirer un corner, les Marseillais remettent le couvert.

Ils vont jouer une partie importante pour leur qualification, avec un déplacement à Galatasaray où tout autre résultat qu’une victoire pourrait être éliminatoire. Ce sera sans Dimitri Payet, qui était de toute façon suspendu pour cette rencontre. Mais bien évidemment, le numéro 10 de l’OM n’aurait pas joué ce match à Galatasaray étant donné son état actuel. Le Réunionnais est toujours choqué par la bouteille reçue en pleine tête et le groupe l’a donc laissé à Marseille pendant qu’il se rendait en Turquie. Mais dans quel état. Selon L’Equipe, l’ensemble du club est touché par ces récents évènements, et surtout leur multiplication depuis le début de la saison. Le quotidien sportif explique ainsi que l’ambiance est lourde à l’OM, où les joueurs se demandent ce qui va encore leur tomber sur la tête en Turquie. Le match aller avait été bouillant, avec des supporters, qui ne venaient pas de Turquie, qui avaient créé des incidents dans leur parcage improvisé. Du côté de Jorge Sampaoli, on essaye de rester focus sur le ballon, même si certains joueurs n’ont pas joué depuis 22 jours, et la rencontre avant la trêve internationale. 

Trop c'est trop pour l'OM

« On a dû tourner la page rapidement. On doit gagner et trouver la meilleure façon de gêner une équipe de Galatasaray très agressive. Ce match est un peu une dernière chance », a prévenu l’entraineur argentin, qui sait que son équipe doit s’imposer, ou moins voir la Lazio Rome ne pas battre le Lokomotiv Moscou pour conserver un peu d’espoir. La question se pose donc sur la capacité des joueurs de l’OM à relever la tête, comme ils l’avaient fait après les évènements à Nice, où le groupe avait décidé de s’unir dans l’adversité pour enchainer les bonnes performances. Le club provençal en a bien besoin.