EdF : Mbappé capitaine, un refus qui le scandalise

EdF : Mbappé capitaine, un refus qui le scandalise

Icon Sport

La retraite internationale d'Hugo Lloris prive l'Equipe de France de son gardien titulaire mais surtout de son capitaine. Qui doit reprendre ce brassard ? La star de l'équipe, Kylian Mbappé ? Une idée qui plaît à plusieurs observateurs mais qui paraît irréaliste pour Jérôme Rothen.

C'est un monument du football français qui a dit adieu au maillot bleu. Hugo Lloris a annoncé sa retraite internationale ce lundi, quittant l'Equipe de France sur une finale de coupe du monde perdue contre l'Argentine. Le gardien de Tottenham est devenu au Qatar le recordman français au nombre de sélections avec 145 capes. Il était surtout le capitaine emblématique des années Deschamps, l'ayant été 121 fois en tout dans sa carrière internationale avec les Bleus. Son calme et son côté rassurant devant la presse manqueront. Il va falloir lui trouver un remplaçant pour ce rôle si particulier et si important dans une sélection nationale.

Mbappé trop franc, Deschamps préfère un capitaine lisse

Dans les favoris au brassard, plusieurs noms de tauliers ressortent : Raphaël Varane, Antoine Griezmann mais aussi Kylian Mbappé. A 24 ans, le joueur du PSG a déjà cinq années de sélection derrière lui et trois tournois majeurs. Il est surtout la star incontestée de l'équipe. Leader technique, buteur, sa voix porte sur les réseaux sociaux, son image ressort en premier dans les médias mondiaux. Il serait logique qu'il devienne le capitaine des Bleus à l'instar de Cristiano Ronaldo au Portugal ou Lionel Messi en Argentine. Toutefois, c'est Didier Deschamps qui décidera et Jérôme Rothen doute que le sélectionneur prenne un trublion comme Mbappé. Il préfère plutôt les leaders calmes et discrets.

« Si c’était moi, oui. Mais, si c’est Didier Deschamps et en l’occurrence ça va être Didier Deschamps, […] connaissant son mode de fonctionnement, je pense qu’il ne le mettra pas capitaine. Pourquoi ? Parce qu’il fait trop de bruit, il réagit trop et que Didier est totalement à l’opposé de cela. Il va refuser que son capitaine s’exprime de la sorte, mette un peu le feu en conférence de presse quand il va se présenter ce qui sera souvent le cas en tant que capitaine. […] Kylian avec la franchise qu’il a, il mettra souvent le feu à l’instar un peu d’un Patrice Evra. Pourquoi Evra n’a jamais été capitaine sous Didier Deschamps ? Je vais te le dire, il respectait pas ce que Deschamps voulait mettre en place », a t-il développé sur RMC. Des principes qui risquent de ne pas tenir avec le phénomène que représente Kylian Mbappé. Pragmatique, Deschamps ne freinera jamais les ambitions de son meilleur atout sur le terrain.