Le « courage » d’Aulas et de l’OL mis en avant

Le « courage » d’Aulas et de l’OL mis en avant

Photo Icon Sport

Comme le président Jean-Michel Aulas aime le rappeler, l’Olympique Lyonnais va devenir le seul club français propriétaire de son stade. Une initiative risquée sur le plan financier mais qui pourrait s’avérer rentable à long terme. D’ailleurs, le club rhodanien a été félicité par Jacques Lambert, le patron du comité de pilotage de l’Euro 2016 qui se jouera notamment dans la future enceinte lyonnaise.

« L’Euro a permis une grande mutation du financement des stades, il y a une montée en puissance très forte du financement privé, puisque deux des grands stades le sont de manière entièrement privée, à Lyon, mais aussi au Parc des Princes (actionnaires du PSG), et que sur quatre autres projets, à Nice, Marseille, Bordeaux et Lille, le financement se fait dans le cadre d’un partenariat public-privé, a souligné le dirigeant dans Le Progrès. Au total, sur 1,65 milliard d’euros investis, 1 milliard vient du privé. Un seul club, l’Olympique lyonnais, a eu le courage de se lancer dans une initiative privée, mais il est aussi un fait que de nombreuses collectivités locales ne souhaitent pas transférer la propriété d’un stade vers des clubs ou des structures privées. Donc, non, ce n’est pas un échec, l’Euro a permis d’amorcer un nouveau mouvement et il aura permis de rénover en profondeur neuf grands stades, alors que depuis 1945, seulement trois grands stades avaient vu le jour », a conclu ce supporter de l’AS Saint-Etienne.

Share