La France assume son cadeau fiscal à l'UEFA pour 2016

La France assume son cadeau fiscal à l'UEFA pour 2016

Photo Icon Sport

Comme révélé par Les Echos, l’UEFA sera exonérée d’impôts pour l’Euro 2016 en France, tout comme le seront tous les prochains organisateurs d’événements sportifs dans l’Hexagone à l’avenir. Le Ministre des Sports Patrick Kanner a d’ailleurs confirmé cette mesure visant à mettre la France sur un même pied d’égalité vis-à-vis des autres pays candidats pour l’organisation de compétitions internationales : « C'est comme un concours de beauté, a comparé le ministre. Il faut se faire le plus beau possible pour gagner ces compétitions internationales. » Un avantage pourtant critiqué, mais sur lequel le gouvernement ne peut plus revenir étant donné qu’il s’agissait d’une condition pour accueillir l’Euro 2016.

« La garantie fiscale était clairement posée dans le cahier des charges, a révélé Jacques Lambert, le patron du comité de pilotage de l'Euro 2016, dans des propos relayés par France Football. On avait deux concurrents qui étaient la Turquie et l'Italie. Je savais qu'ils allaient tous deux donner une garantie à l'UEFA et que si on ne donnait pas la même, on n'avait aucune chance de gagner. C'est une question qui avait été traitée à l'époque du dossier de candidature il y a quatre ans et demi. Ça ne nous concerne plus, c'est réglé depuis 2010. » Autrement dit, les critiques n’y changeront rien.

Share