Garande, lyonnais d'origine, stéphanois de coeur et coach de Caen

Garande, lyonnais d'origine, stéphanois de coeur et coach de Caen

Photo Icon Sport

Samedi soir, le Stade Malherbe de Caen, qui s’est imposé deux fois en déplacement cette saison, ira à Saint-Etienne avec le secret espoir de continuer cette belle série. Mais pour l’entraîneur du club bas-normand, cette rencontre aura un parfum très particulier, Patrice Garande ayant été joueur chez les Verts à la fin des années 70, puis des années 80. Et pour le technicien caennais, l’ASSE est et sera toujours le club de sa vie, comme il l’a confié sur France-Bleu.

« J’espère que mon équipe va appréhender ce match comme un déplacement normal. Pour moi, c’est toujours particulier, j’ai tellement de souvenirs et des attaches, très fortes, des amis sur place. C’est un stade fantastique, il va y avoir un bruit de folie. Quand on est footeux jouer dans un stade comme ça, c’est fort. Pour moi Saint-Étienne c’est unique, il n’y a pas un club qui ressemble à ça. Il y a des valeurs qui me correspondent dans ce club. Je suis Lyonnais d’origine mais Stéphanois d’adoption. J’ai été adopté par ces gens, bercé par l’épopée européenne. Dans ce stade, ces vestiaires, il y a une odeur, une atmosphère, il y a quelque chose qui me transporte. Je n’ai jamais retrouvé ailleurs ce que j’avais à Saint-Étienne. Dans ce Stade il se passe toujours quelque chose, j’espère que j’aurai une grande émotion positive samedi (rires). Je serai toujours stéphanois de cœur, ça c’est sûr », a expliqué Patrice Garande, qui va donc vivre 90 minutes délicates samedi, sa passion des Verts étant forcément tempérée par son désir de briller dans le Chaudon avec Caen.

Share