Caen regrette presque de s'être maintenu trop tôt

Caen regrette presque de s'être maintenu trop tôt

Photo Icon Sport

Patrice Garande (coach du SM Caen tenu en échec à domicile par Bastia): « On a fait une bonne première mi-temps, avec des situations, du pressing, c'était la mi-temps qu'on espérait faire. Après, notre deuxième mi-temps est à l'envers, avec un déchet incroyable, notamment sur coup de pied arrêté. Le point positif, c'est qu'on n'a pas pris de but, cela faisait longtemps que ça ne nous était pas arrivé. On avait la possibilité de jouer quelque chose après notre maintien, on ne s'est pas donné les moyens de le faire, d'où les regrets. Il reste deux matches à Nantes et contre Bordeaux, on ne va pas jouer les touristes. Là on a joué une mi-temps, ça ne suffit pas pour gagner, et même sur la fin on ne sentait pas l'envie nécessaire. On a fait un match cohérent, mais il manque ce que j'aime dans le foot, des courses, du rythme, des frappes. Les joueurs font sûrement le maximum, mais le constat est là. Visiblement on a besoin d'être dans l'urgence et dans la difficulté pour aller chercher des ressources (...) Peut-être qu'on s'est maintenu trop tôt (sourire) »

Share