TV : Téléfoot reçoit une dernière offre, c'est oui ou écran noir !

TV : Téléfoot reçoit une dernière offre, c'est oui ou écran noir !

Photo Icon Sport

Les choses semblent s'accélérer dans le dossier Mediapro, puisque la LFP a fait une ultime offre à Jaume Roures. Téléfoot retient son souffle.

Quoi qu’on pense de Mediapro et de Jaume Roures, Téléfoot est composé d’hommes et de femmes qui depuis des semaines vivent dans l’angoisse d’une fin brutale de la chaîne où il travaille depuis seulement quelques mois. Et depuis mardi, au sein de la chaîne sportive on sait désormais que les prochains jours pourraient être décisifs avec la possibilité que tout s’arrête avant même la prochaine journée de Ligue 1. Mais en refusant de payer les deux dernières échéances des droits TV, soit la coquette somme de 340ME, le groupe sino-espagnol a mis le football dans une situation critique. Pour tenter de se sortir au plus vite de la crise, la Ligue de Football Professionnel travaille avec le médiateur nommé par le tribunal de commerce de Nanterre. Et c’est dans ce cadre que la LFP a transmis une ultime offre à prendre ou à laisser au patron de Mediapro.

Le Parisien affirme que Jaumes Roures n’a que quelques heures pour se décider. L’offre de conciliation en question est relativement simple. « La Ligue a proposé à Jaume Roures une dernière solution : un montant annuel remisé... sans le match du dimanche, 21 heures (…) Julien Bergeaud, directeur général de la chaîne, et ses équipes travaillaient à l’élaboration d’un projet avec un prix d’abonnement qui serait moins important. Il restera ensuite à Jaume Roures à valider ou non cette option dont on voit mal le potentiel d’attractivité et de séduction pour de potentiels nouveaux abonnés. Le match du vendredi soir, ceux du samedi 17 heures et du dimanche après-midi seraient-ils suffisamment porteurs ? », écrit le quotidien francilien. Mais dans l'état actuel des choses, le dirigeant espagnol de Mediapro et Téléfoot n'a pas réellement à finasser, et s'il dit non à cette dernière tentative de conciliation, alors la chaîne sportive disparaîtra du Paysage Audiovisuel Français.