TV : BeinSports, C+ et RMC obligés de faire des cadeaux aux abonnés ?

TV : BeinSports, C+ et RMC obligés de faire des cadeaux aux abonnés ?

Photo Icon Sport

Ce dimanche à 14h, BeInSports diffusera un match du championnat de Turquie en direct, et puis ça en sera fini du foot live avant la fin de cette épidémie de coronavirus. Du côté des chaines payantes, on veut rester positif.

Pour la première fois dans l’histoire, les chaînes de télévision vont devoir passer des semaines sans pouvoir diffuser du sport en direct, et pour cause toutes les compétitions sont en veilleuse. Et forcément, pour les abonnés qui lâchent chaque mois quelques dizaines d’euros, la rediffusion de Real Madrid-Getafe, le best of de l'After Foot ou la bande annonce en boucle de Canal F1 ne va pas suffire à justifier très longtemps cette dépense. « Les rediffusions représentent déjà deux tiers des programmes des chaînes sportives. Mais les chaînes payantes devront sans doute proposer des gestes commerciaux pour ne pas laisser le lien se rompre avec leurs abonnés », explique ainsi, dans Aujourd’hui en France, Philippe Bailly, expert média chez NPA conseil.

Mais du côté des chaînes concernées, on veut rester zen tout en reconnaissant que forcément il va falloir payer les pots cassés de cette absence des sports en direct. « Il n’est pas l’heure de faire l’addition. On sait qu’elle sera douloureuse pour tout le monde, avoue ainsi Florent Houzot, directeur de l’antenne de BeInSports, lequel estime cependant que les abonnés pourront quand même se faire plaisir. Il n’y aura plus de compétitions pendant un certain temps, et on ne peut pas en créer, c’est triste. Mais on va garder le contact avec nos 3,5 millions d’abonnés et assurer une continuité des programmes de nos trois chaînes grâce à nos droits Premium. » Pour l'instant, aucune des chaines cryptées n'a cependant prévu de réduire ses tarifs, jusqu'à quand ?