Carrière finie au Qatar pour James Rodriguez après un coup de folie ?

Carrière finie au Qatar pour James Rodriguez après un coup de folie ?

Icon Sport

Scène surréaliste en Qatar Stars League où le colombien James Rodriguez a été expulsé ce week-end. L'ancien joueur du Real Madrid, prêté par Everton, a été à deux doigts d'en découdre avec l'arbitre après une faute dont il a été la victime.

Un violent accès de colère. Voilà comment on pourrait qualifier avec des mots simples la scène, lunaire et totalement inattendue, vu en Qatar Stars League. Dans le championnat de l'émirat, un match plutôt ordinaire opposait Al-Arabi et Al-Rayyan, le club entraîné par Laurent Blanc. Alors que Al-Arabi menait 2-1 dans les arrêts de jeu, c'est le meneur d'Al-Rayyan, un certain James Rodriguez, qui va faire parler de lui. L'ancien joueur du Real Madrid et plus récemment d'Everton va littéralement exploser de rage. Victime d'une faute spectaculaire du Gabonais Aaron Boupendza, James a montré des signes d'agacement auprès de l'arbitre. Une véhémence pas du goût de l'intéressé qui a perdu peu à peu patience devant tant d'énervement chez la star colombienne et lui a infligé un carton jaune. 

Une expulsion délibérée de James Rodriguez ?

Le sang du joueur colombien ne fait qu'un tour et, pris d'une rage incontrôlable, James Rodriguez a alors tenté de s'en prendre, heureusement en vain, à l'arbitre, la star colombienne étant retenue par quatre de ses équipiers dont l'ancien rennais, l'international algérien, Yacine Brahimi. Même si le calme est revenu, l'arbitre décidait de sanctionner cette écart de comportement en l'expulsant quelques secondes plus tard. James Rodriguez devait évidemment quitter ses partenaires, ce qu'il faisait avec une attitude on ne peut plus provocatrice en applaudissant de manière sarcastique l'arbitre, en l'invectivant et en enlevant son maillot juste après. 


Une attitude étrange d'un joueur pas réputé pour ses écarts de conduite et de langage durant sa carrière. Certains y voient même une expulsion délibérée de James Rodriguez. Celui-ci serait encore vexé de son prêt au Qatar, lui qui évoluait la saison passée à Everton sous les ordres de Carlo Ancelotti. Mais, il a mal vécu le départ d'un coach qu'il apprécie et réciproquement. De plus, l'arrivée de Rafael Benitez chez les Toffees lui avait été préjudiciable puisqu'il n'entrait pas dans les plans du technicien espagnol. Arrivé au Qatar en septembre dernier, il a joué trois matches et marqué une fois. Cet incident assombri son arrivée dans le Golfe. Au point de déjà rebrousser chemin ? Certains clubs européens ne diraient pas non, lui qui était aussi proche d'un retour à Porto cet été.