Euro 2016 : 5-2, la France qualifiée en beauté pour les demi-finales !

Euro 2016 : 5-2, la France qualifiée en beauté pour les demi-finales !

Photo Icon Sport

Grâce à une première période de très haute voltige, où Griezmann a notamment marqué un but et délivré deux passes décisives, l’équipe de France est facilement venue à bout de l’Islande (5-2). Les Bleus se qualifient donc pour les demi-finales de l’Euro 2016 !

Contre une étonnante formation d’Islande, l’équipe de France n’avait pas le droit à l’erreur pour entrer dans le dernier carré de son Euro. Et les Bleus allaient rapidement évacuer la pression ! Après une ouverture de Matuidi par-dessus la défense islandaise, Giroud ajustait Halldorsson d’une demi-volée pour ouvrir la marque (1-0 à la 12e). Malgré ce but rapide, la France ne relâchait pas ses efforts et allait se mettre à l’abri grâce à une tête de Pogba sur un corner de Griezmann (2-0 à la 20e). Après le break, l’Islande réagissait avec Bodvarsson (25e), mais les Vikings allaient totalement craquer avant la pause en encaissant deux autres buts. Un de Payet, qui tirait du gauche après une remise à l’entrée de la surface de Griezmann (3-0 à la 42e), et un de Griezmann, qui sur une relance de Pogba et une feinte de Giroud allait crucifier le gardien adverse d’un tir piqué du gauche (4-0 à la 45e).

À la pause, la messe était donc dite, mais Sigthorsson relançait légèrement le suspense en coupant parfaitement un centre de Sigurdsson au premier poteau (4-1 à la 56e). Les Islandais sortaient un peu la tête de l’eau, mais les Bleus allaient ensuite les achever pour de bon ! Sur un coup franc aux 35 mètres de Payet, Giroud sautait plus haut que tout le monde et envoyait d'une tête la balle au fond de la cage vide (5-1 à la 59e). Le dernier but de Bjarnason d'une tête sur un centre de Skulason (5-2 à la 84e) ne changeait pas grand-chose, même si celui-ci montrait un petit relâchement défensif côté tricolore. Grâce à cette belle victoire (5-2), les Français filent donc en demi-finale, où ils joueront l’autre favori de cet Euro, l'Allemagne, jeudi prochain à Marseille.