ESTAC : Troyes repart de Monaco avec un gros mal de crâne

ESTAC : Troyes repart de Monaco avec un gros mal de crâne

Photo Icon Sport

Jean-Louis Garcia (entraîneur de Troyes après la défaite concédée à Monaco après avoir mené 0-2): « On est passé à côté d'un gros coup. Cela fait deux fois contre les gros. Au Parc, il y avait 0-0 et on craque. Là, on pense qu'à 2-0, on fait le nécessaire. Surtout que les dix premières minutes sont très bonnes. On est un peu heureux sur les buts, mais on a provoqué la chance. Ensuite, le premier but nous fait très mal. A 2-1, ça fait basculer la confiance et réveille le stade. On veut relancer court par deux ou trois fois (...) Les entrées de Carrillo et Ghezzal ont aussi été importantes. La richesse de l'effectif monégasque a fait la différence. Ensuite, avec leurs attaquants et leur jeu de tête, ils nous ont devancé. Il y a une perte de lucidité et une poussée très forte de Monaco qui a pris beaucoup de risques (...) C’est rageant et frustrant par rapport au scénario. C'est dommage d'avoir fait preuve de naïveté. On a manqué de bouteille, de vécu, de maturité. Un peu de vice et de malice, appelez ça comme vous voulez. Il faut grandir pour que ce genre de scénario ne se reproduise pas lors de la deuxième partie du championnat. Avant de recevoir Amiens qui est une petite finale pour nous, un point bonus pour nous pris ici aurait du bien. C'est dur à vivre pour les joueurs