ASSE : Puel et Bouanga, ça chauffe sous la douche !

ASSE : Puel et Bouanga, ça chauffe sous la douche !

Dernière du championnat de Ligue 1 après la 8e journée, l'AS Saint-Étienne aborde la réception de Lyon, dimanche à Geoffroy-Guichard, en crise. Tandis que Claude Puel jouera sa tête, l'entraîneur des Verts a connu un moment de chaud avec Denis Bouanga.

Le triste spectacle offert par l’ASSE samedi contre Nice a fait grimper la température d’un Chaudron déjà au bord de l’explosion. Si les supporters stéphanois se sont bien tenus et ont calmement dialogué avec les joueurs venus après la défaite, le derby de dimanche prochain face à l’Olympique Lyonnais est clairement explosif. Outre la rivalité régionale qui fait du choc entre Saint-Étienne et Lyon le plus grand derby de France, il y a cette fois une vraie situation critique pour les Verts, qui n’ont pas gagné le moindre match de Ligue 1 cette saison. Et c’est désormais une certitude, en cas de nouvelle défaite, Claude Puel pourrait passer à la trappe, deux ans après avoir rejoint l’AS Saint-Étienne…et fait gagner le derby deux jours après sa signature. Mais cette fois l’entraîneur français n’a plus aucun joker et il devra assumer ce résultat face à Lyon.

Tension extrême à Saint-Etienne, Lyon peut tout faire exploser

Tandis que le climat est déjà très tendu au sein de l’ASSE, où la supposée vente du club par Roland Romeyer et Bernard Caïazzo s’éternise, on apprend que samedi, à la pause du match entre Sainté et Nice cela a chauffé dans le vestiaire stéphanois. Bernard Lions affirme en effet qu’entre Claude Puel et Denis Bouanga les choses ont dégénéré durant la pause. Apprenant de la bouche de son coach qu’il cédait sa place à Ryad Boudebouz pour la seconde période, Bouanga a filé directement prendre sa douche, malgré l’ordre donné par l’entraîneur de l’AS Saint-Étienne d’écouter sa causerie. Refusant d’obéir à cette demande, l’international gabonais de 26 ans a donc préféré passer sous la douche, ce qui a forcément fortement agacé Claude Puel. Les temps sont décidément durs du côté de Geoffroy-Guichard et la victoire contre Lyon est désormais impérative afin d'éviter que tout dégénère.