PSG : Thiago Silva prend Cavani pour fracasser Leonardo !

PSG : Thiago Silva prend Cavani pour fracasser Leonardo !

Photo Icon Sport

Désormais joueur de Chelsea, Thiago Silva est revenu sur sa fin de parcours au PSG. Un épisode qu’il a mal vécu en raison de l'attitude de Leonardo, et le Brésilien utilise Edinson Cavani dans son argumentaire.

Le chapitre de Thiago Silva (36 ans) au PSG est clos. Suite au Final 8 de la Ligue des Champions, qui a vu les Parisiens être battus en finale par le Bayern (1-0), le défenseur brésilien a quitté la capitale. Un départ pour rejoindre une autre capitale, plus précisément celle de l’Angleterre. O Monstro s’est engagé librement avec Chelsea où il a signé un contrat d’une saison. Cependant, il n’arrive toujours pas à accepter la manière dont s’est terminée son aventure parisienne de huit saisons. Il estime que son cas n’a pas été géré dignement par son ancien employeur. L’ancien numéro 2 du Paris SG en a fait part à France Football.

« C’est une situation qui m’a énervé. La manière dont cela a été conduit ne m’a vraiment pas plu. Même s’il y avait le confinement, les choses auraient dû se faire différemment », débute-t-il avant de se payer Leonardo, son ancien directeur sportif, à qui il remet le nez dans le dossier Edinson Cavani. « D’abord, il (Leonardo) m’a demandé si j’étais OK pour continuer deux mois de plus afin de disputer le Final 8. Je lui ai dit que oui. Mais il m’a répondu que le club n’irait pas au-delà de ces deux mois. Ce serait deux mois et rien d’autre. Toute ma carrière au PSG, j’ai donné le maximum, je n’ai jamais triché. C’est comme si trois matches durant le Final 8 avaient tout changé ? Et tout ce que j’avais réalisé pendant ces huit ans, ça ne comptait plus ? Ce n’est pas cohérent. Leo a fait ça de façon maladroite et précipitée. Pas seulement avec moi d'ailleurs. Je pense aussi à Cavani qui est le meilleur buteur de l'histoire du PSG », ajoute-t-il. Ironie du sort, le club parisien a finalement souhaité prolonger son capitaine mais celui-ci a décliné cette proposition pour s’engager avec les Blues, à qui il avait déjà donné son accord.