FCN : Amine Harit « le petit con » avoue son erreur à Nantes

FCN : Amine Harit  « le petit con » avoue son erreur à Nantes

Photo Icon Sport

Un an après son départ par la petite porte du FC Nantes, Amine Harit est revenu sur la mauvaise réputation qu'il traîne au sein du football français.

Lors du dernier mercato d'été, Amine Harit a été transféré à Schalke 04 pour 10 millions d'euros. Un montant important pour un grand espoir, qui a finalement parfaitement répondu aux attentes placées en lui. Pour sa première saison en Bundesliga, le joueur de 20 ans a joué 31 matchs pour un total de trois buts et de trois passes décisives. Un joli bilan qui lui a permis de remporter le trophée de « rookie » de la saison en Allemagne. Autant dire que le milieu de terrain ne doit pas regretter son choix vu que son club a terminé deuxième. Surtout qu'il a quitté le FCN et la Ligue 1 avec une mauvaise image, ternie par une sortie nocturne en février 2017 qui lui avait valu une mise à l'écart du groupe pro par Sergio Conceição.

« À Nantes, j’avais l’image du petit con qui voulait sortir en soirée et qui n’était pas sérieux. C’était compliqué pour moi de changer cette perception. J’ai dû beaucoup parler. C’est logique, vu la popularité du foot, de devoir se justifier. Bien sûr, c’est normal quand tu sors deux jours avant un match et que tu te fais choper. Les gens se disent : "C’est un petit con, lui''. Je comprends la réaction des gens. C’était une erreur. Si tu le fais ici à Schalke, t’es mort... », a avoué, dans L’Equipe, Harit, qui va désormais tenter de montrer à tout le monde qu'il est avant tout un grand footballeur lors de la Coupe du Monde en Russie, sachant qu'il fait partie des 23 Marocains sélectionnés par Herve Renard.