OM : Marseille contre-attaque face à l'UEFA

OM : Marseille contre-attaque face à l'UEFA

Icon Sport

Sanctionné d’un huis clos total en Ligue des Champions par l’UEFA, l’OM réfléchit sérieusement à faire appel auprès de l’instance.

La semaine prochaine, l’Olympique de Marseille accueille le Sporting Portugal dans un match crucial pour son avenir européen, après deux défaites en Ligue des Champions face à Tottenham puis contre Francfort, à domicile. Coup dur pour l’équipe d’Igor Tudor, cette rencontre doit se disputer à huis clos après les incidents survenus face aux Allemands, et notamment les jets de fumigènes des supporters de l’OM en direction du kop de Francfort. L’Olympique de Marseille était sous le coup d’un sursis et a par conséquent été durement sanctionné par l’UEFA. Mais selon les informations de RMC Sport, le club phocéen réfléchit actuellement à la possibilité de faire appel de cette décision auprès de l’instance européenne. En effet, l’OM est en train de monter un dossier pour expliquer que les violences et les jets de fumigènes ont d’abord été initiés par le parcage allemand.

L'OM a monté un dossier auprès de l'UEFA

La direction olympienne a néanmoins conscience que les supporters de l’OM se sont distingués de la mauvaise manière en répondant aux provocations des supporters allemands. Mais l’argument du vice-champion de France en titre consiste à expliquer que l’OM a immédiatement réagi en repérant les fauteurs des troubles et en supprimant leur abonnement de manière définitive à l’Orange Vélodrome. A ce jour, aucune décision n’a été prise concernant ce possible appel. Quoi que décide l’OM, les chances de voir l’UEFA revenir sur sa décision du huis clos pour le match contre le Sporting Portugal lors de la troisième journée de la Ligue des Champions sont infimes. D’autant qu’au sein de l’instance européenne, on remarque que l’OM n’a pas trouvé de véritable moyen afin de réduire les incidents à l’intérieur du stade après les mauvaises expériences de la saison passée en Europa League et en Conférence League pour les réceptions de Galatasaray, du PAOK Salonique ou encore du Feyenoord Rotterdam. Les chances de voir un Vélodrome plein à craquer pour la réception du Sporting la semaine prochaines sont donc très faibles.