Casanova : «Un gros impact physique»

Alain Casanova a justifié le lourd score ayant sanctionné la partie entre Toulouse et le Petit Poucet Schirrhein (8-0), samedi. « On souhaitait respecter notre adversaire et c'est ce qu'on a fait en jouant à fond et sans pitié. J'avais justement insisté pour que mes joueurs affichent un respect total par rapport à ce que Schirrhein avait réalisé. Ils ont fait une bonne entame de match avec un ou deux coups de pied arrêtés dangereux mais s'ils avaient marqué, on ne sait pas ce qu'il aurait pu arriver, c'est pourquoi j'avais demandé à mes joueurs un gros impact physique », a expliqué l’entraîneur haut-garonnais.