PSG : Coup de tonnerre dans l'enquête du fair-play financier ?

PSG : Coup de tonnerre dans l'enquête du fair-play financier ?

Photo Icon Sport

Et si le Paris Saint-Germain avait vraiment réussi le coup parfait lors du dernier mercato en signant Neymar et Kylian Mbappé sans enfreindre les règles du fair-play financier ? Cette hypothèse semble prendre du volume et l'UEFA pourrait valider tout cela en fin de saison.

Le président de la Liga, et quelques membres influents du football français risquent bien de déchanter en fin de saison concernant la situation du PSG par rapport au fair-play financier. Car s'il y a deux semaines le Journal du Dimanche affirmait que le gendarme économique du football européen toussait devant le montant des contrats commerciaux revendiqués par le Paris Saint-Germain, ce même média indique cette fois que les feux sont passés au vert ces derniers temps, l'UEFA ayant pris connaissance avec satisfaction des derniers éléments fournis par Nasser Al-Khelaifi.

« Il semble que les éléments concrets fournis jour après jour par le PSG commencent à porter leurs fruits auprès des enquêteurs, qui n’ont déjà rien eu à redire sur les deux opérations estivales (Ndlr : Neymar et Mbappé). Notamment la perspective de contrats sponsoring d’envergure à propos desquels l’UEFA a, selon toute vraisemblance, eu des indications positives (et qui permettraient de compenser une éventuelle décote de certains contrats qatariens ?). Neymar et Mbappé ont fait basculer Paris dans une autre dimension économique. Si, en parallèle, le PSG vend comme prévu un ou plusieurs joueurs d’ici au 30 juin, il pourrait bien s’en tirer indemne », annonce le JDD, qui semble avoir de bonne sources au sein de l'UEFA. C'est du moins ce que doit espérer le Paris Saint-Germain.