LdC : Le PSG élimine le Barça, mais quel stress !

LdC : Le PSG élimine le Barça, mais quel stress !

Ligue des champions

8e de finale retour

Parc des Princes

 PSG et FC Barcelone : 1 à 1 

Buts : Mbappé (31e sp) pour le PSG; Messi (37e) pour le FC Barcelone

En obtenant le nul (1-1), le Paris Saint-Germain s’est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Mais Barcelone a encore fait trembler Paris.

On pensait le PSG serein avant ce match retour de Ligue des champions, et pourtant dès le coup d’envoi c’est tout le contraire qui se produisait, le Barça prenant à la gorge une formation parisienne totalement débordée. Heureusement, Navas était au rendez-vous le gardien du club de la capitale évitant le pire plusieurs fois, et notamment face à Dembélé (11e, 18e). Paris prenait totalement l’eau, et Dest faisait même passer un premier énorme frisson en envoyant sa frappe sur la transversale (23e). On se demandait bien comment l’équipe de Pochettino pourrait se sortir indemne de cette histoire, mais contre toute attente sur un contre, Kurzawa adressait un centre que le portier du Barça stoppait. Et après usage de la VAR, l’arbitre accordait un penalty au PSG consécutivement à une faute de Lenglet sur Icardi. Mbappé ne se faisait pas prier pour donner l’avantage aux siens (1-0, 30e). On pensait que Paris était enfin entré dans le match, et que l’ombre de la remontada avait disparu, mais c’était sans compter sans ce diable de Messi qui d’une frappe des 25 mètres pleine lucarne ramenait Barcelone à hauteur (1-1, 37e). Et cette incroyable première période ne se terminait pas sans un nouveau coup de théâtre. En effet, dans les ultimes secondes, Kurzawa commettait dans la surface une faute sur Griezmann, M.Taylor, là encore après usage de la VAR, accordait un penalty à Barcelone. Mais Messi voyait sa frappe être détournée par Navas sur sa barre (50e+2).

Messi génial et finalement décisif … pour Paris

Après un tel scénario, on pensait le PSG allait reprendre ses esprits après la pause, et c’est dans ce but que Pochettino lançait notamment Diallo à place de Kurzawa. Cependant, le FC Barcelone, contraint de marquer au moins trois fois, ne laissait aucune initiative à Paris, et il fallait un Marquinhos des grands soirs pour venir prendre le ballon dans les pieds de Messi seul face au but (61e). Les vagues se succédaient face à Navas, mais le portier costaricien était en état de grâce à l’image de cette parade énorme face à Busquets (69e). Les minutes filaient et si le Barça était toujours maître du terrain, la défense parisienne tenait le choc face à l’impuissance d’une attaque barcelonaise à cours d’idées à l’image d’un Griezmann, très mal inspiré. A l’image d’un Neymar visiblement stressé dans les tribunes du Parc des Princes, le PSG se recroquevillait mais ne lâchait rien. Mbappé était à eux doigts de marquer son 5e but face au Barça dans l’ultime minute, mais l’attaquant français perdait son duel (90e). Et cette fois, le Paris Saint-Germain tenait définitivement bon, continuant sa route en Ligue des champions après une soirée incroyablement stressante.