ASM : Falcao, Jardim… Ménès dénonce les coupables à Man City

ASM : Falcao, Jardim… Ménès dénonce les coupables à Man City

Photo Icon Sport

Battue par Manchester City (5-3) mardi, en huitième de finale aller de la Ligue des Champions, l’AS Monaco peut s’en vouloir au vu du scénario.

Longtemps supérieurs à leurs adversaires, les hommes de Leonardo Jardim ont payé leur baisse de régime en fin de rencontre et surtout leurs erreurs individuelles. Et l’entraîneur monégasque fait partie des fautifs selon Pierre Ménès, qui a pointé du doigt le penalty raté par Radamel Falcao ainsi que la boulette du gardien Danijel Subasic.

« Le tournant a bien évidemment été le penalty piètrement tiré et manqué par Falcao, même s’il a inscrit un piqué sublime ensuite. Car le Colombien aurait pu permettre au club de la Principauté de prendre deux buts d’avance à ce moment de la rencontre. Et ça n’aurait sûrement pas été le même match. Les Citizens ont d’ailleurs confirmé avoir été reboostés par cet échec, a souligné le chroniqueur de Direct Matin. Surtout que derrière, Subasic a commis sa terrible bévue. Même s’il est toujours compliqué de présager du scénario d’un match, les Monégasques ont certainement laissé filer à cet instant une victoire qu’ils avaient magnifiquement bâtie. »

Remplacer Mbappé, mauvaise idée ?

« Malheureusement, peu après l’heure de jeu, alors qu’ils menaient au score (2-3), ils ont explosé physiquement, notamment sur coup de pied arrêté, où l’absence de Jemerson s’est fait ressentir, avec trois buts encaissés en l’espace d’une dizaine de minutes. On peut peut-être reprocher à Leonardo Jardim son coaching, mais, à sa décharge, il n’avait pas non plus grand monde à faire rentrer au milieu de terrain, à part Joao Moutinho, qui de toute façon ne sert à rien. Et peut-être que de sortir Kylian Mbappé n’était pas l’idée du siècle », a commenté Pierre Ménès, sachant que la vitesse du jeune attaquant faisait mal à la défense mancunienne.