Caen avoue avoir le cul entre deux chaises

Caen avoue avoir le cul entre deux chaises

Photo Icon Sport

Patrice Garande (après la défaite de Caen contre l’OM à l’ultime seconde) : « J'ai deux sentiments qui m'animent, le premier c'est la déception pour mes joueurs par rapport à la prestation qu'ils ont fournie. Et puis la deuxième c'est de la colère, et je l’ai dit aux joueurs, parce qu’un moment il va falloir que ça s'arrête, ça fait quatre matches qu'on prend un but à la dernière minute, d'autant qu'il était parfaitement évitable. Autant contre Paris SG, j'étais frustré parce qu'on n’avait pas joué ce match en première période, autant là on l'a pris par le bon bout, on avait la bonne attitude. Je pense qu'il y a matière à garder beaucoup de confiance après ce match (…) L’important c'est que ce groupe continue de progresser et prenne conscience de certaines choses, et que c’est aussi ça la Ligue 1. Quelques fois dans les défaites, il y a des éléments qui permettent, plus tard, d'être mieux »

Share