CdM 2018 : L’Espagne virée de la Coupe du monde pour une sale affaire ?

CdM 2018 : L’Espagne virée de la Coupe du monde pour une sale affaire ?

Photo Icon Sport

Ce vendredi, El Pais révèle une énorme bombe et une grosse menace qui pèse sur le football espagnol.

En effet, la FIFA a prévenu la fédération espagnole du risque d’exclusion de la future Coupe du monde en Russie. La raison ? La suspension de son actuel président Angel Maria Villar, récemment réélu et qui a été écarté en raison de sa mise en examen pour des soupçons de corruption, abus de confiance et détournements. C’est le conseil supérieur des sports qui a pris cette décision et a proposé de nouvelles élections, ce qui correspond à une ingérence gouvernementale dans le fonctionnement d’une fédération, et est surveillé de près par la FIFA. L’instance internationale a donc demandé des éclaircissements et les pleins pouvoirs à la Fédération Espagnole, sous peine d’une exclusion de la prochaine compétition. Villar a été élu à huit reprises président de la fédération espagnole, et a même été vice-président de l'UEFA et de la FIFA.