Michel Moulin à son tour en garde à vue

Les gardes à vue se poursuivent en ce qui concerne l’enquête sur les éventuels matchs truqués par Nîmes en fin de saison du dernier championnat de Ligue 2. C’est au tour de  Michel Moulin d’être entendu par la police pour des suspicions de « «corruption active et passive dans le cadre de manifestations sportives ». L’ancien dirigeant du PSG est soupçonné d’avoir joué un rôle d’intermédiaire entre les dirigeants de Nîmes lors de la rencontre opposant Dijon à Nîmes (5-1), en mai dernier. 

Share