Ménès flingue le PSG, et un Ancelotti «injuste et incohérent»

Ménès flingue le PSG, et un Ancelotti «injuste et incohérent»

Photo Icon Sport

Pierre Ménès n'est jamais tendre avec les acteurs du football. Et depuis que le PSG est passé aux mains de Nasser Al-Kelaïfi, le commentateur ne se gêne pas pour critiquer joyeusement le niveau de jeu du club de la capitale. Dimanche soir face à Axuerre, l'équipe de Carlo Ancelotti a eu deux visages. Après une première mi-temps aboutie ponctuée par un but de Nenê, les Franciliens se sont relâchés, et ont concédé l'égalisation dans les dernières minutes (1-1). Après cette mauvaise opération en Bourgogne, le consultant de Canal + a commenté les choix des Parisiens, et de leur entraîneur.

«Ce genre de stat’ n’existe pas, mais j‘aimerais bien savoir combien de fois cette saison Gameiro n’a pas reçu le ballon alors qu’il était seul face au but vide ? Et puis bon, c’est lui qui, d’une talonnade, offre le ballon à Ménez avant que ce dernier ne tape le poteau (en première période, ndlr) et c’est encore lui qui décale Nene sur le but. Mais c’est également lui le premier sorti par Ancelotti, tout ça pour être remplacé par un Pastore qui a eu l’air de s’en carrer totalement. Injuste et incohérent. Mais de toute façon, il faut voir comment « Don Carlo » fait mumuse avec son équipe. Son tripatouillage tactique en défense en est la parfaite illustration : Bisevac est passé à droite, Jallet est monté d’un cran, Lugano prenant la place de Bisevac dans l’axe (Lugano qui a, au passage, démontré en dix minutes qu’il était urgent de ne plus le revoir sous le maillot parisien). Conséquence directe un flanc droit totalement déstabilisé. Les Bourguignons n’étant pas idiots, ils ont insisté de ce côté. La première fois, Chafni a trouvé le poteau. Sur la seconde, ça a fait mouche», a constaté Pierre Ménès sur son blog. Depuis le début de l'ère Ancelotti, le journaliste s'est constamment montré sceptique sur le rendement du club de la capitale.

Share