A Nancy, les supporters mettent la pression sur les joueurs

A Nancy, les supporters mettent la pression sur les joueurs

Photo Icon Sport

Trop c’est trop pour les supporters de l’AS Nancy-Lorraine, qui ont débarqué ce dimanche en plein milieu du décrassage pour crier leur mécontentement de manière virulente, mais sans débordement. Revenus d’Evian avec une nouvelle défaite dans la musette (2-0), les joueurs se sont surtout vus reprocher leur attitude, à savoir le fait d’être repartis au vestiaire sans avoir salué les supporters lorrains qui avaient fait le déplacement. Les supporters en colère ont contourné sans aucun problème le service de sécurité minimal en Forêt de Haye pour débarquer directement dans le vestiaire des joueurs à la grande surprise de ces derniers. Le président Jacques Rousselot, puis les forces de l’ordre sont intervenus pour garantir le calme, même si un pétard a éclaté aux pieds de Jean Fernandez, avant d’entamer une discussion avec les représentants des supporters. 


« Les supporters ne sont pas contents et ils sont venus le dire. Le président a voulu qu’on les reçoive pour qu’il y ait un échange constructif. C’est dans les moments difficiles comme ceux d’aujourd’hui qu’on a le plus besoin de nos supporters », a expliqué à l’Est Républicain Nicolas Holveck, vice-président de l’ASNL. Cette intervention un peu surréaliste s’est même terminée avec le départ des joueurs sous les applaudissements des supporters, et la promesse de ces derniers de continuer à les encourager pour le prochain match face à Lyon. 

Share