Bastia n’aimerait pas être à la place du PSG…

Bastia n’aimerait pas être à la place du PSG…

Photo Icon Sport

Après la trêve internationale, le Paris Saint-Germain sera privé de plusieurs cadres pour le déplacement à Bastia samedi. Mais ne comptez pas sur Ghislain Printant pour éprouver de la compassion.

Comme beaucoup d’autres clubs européens, le Paris Saint-Germain n’a pas passé cette période de matchs internationaux sans dégâts. David Luiz (genou), Kevin Trapp (cuisse) et Marco Verratti (mollet) se sont effectivement blessés et ne seront pas à la disposition de Laurent Blanc pour le déplacement à Bastia samedi (17h). Une situation qui n’attriste pas du tout Ghislain Printant.

« Avec toutes les absences qu’ils ont, franchement, je les plains, a ironisé l’entraîneur du Sporting. Je sais que ça va être un casse-tête pour Laurent pour aligner un onze compétitif demain (samedi). Ça peut être une des raisons de leurs difficultés demain… Vous savez, déjà, savoir l’équipe qu’il va aligner… On sait à peu près où ils vont vouloir nous amener. Lorsqu’on arrivera demain à 15h30 ici, j’aurai la feuille de match devant les yeux, j’annoncerai à mon groupe : "Voilà ce qui nous attend". Ce qui était important tout au long de ces quinze jours c’était nous, et savoir ce qu’on pourrait proposer comme problèmes au Paris-Saint-Germain. Laurent peut avoir des problèmes pour composer un onze. Mais qu’est-ce qu’on aimerait avoir ces problèmes-là ! » Il est vrai que si Marquinhos, Salvatore Sirigu et Javier Pastore prennent le relai, les absences parisiennes ne feront pas forcément les affaires des Corses.

Share