Bastia accuse lourdement M. Varela

Bastia accuse lourdement M. Varela

Photo Icon Sport

Nouvelle défaite pour le SC Bastia, dans un match qu’il pensait maitriser face à Evian (1-2), ce mercredi soir, et c’est désormais à la dernière place de la Ligue 1 que la formation corse se retrouve. Après le match, la colère des joueurs, dirigeants et supporters du club insulaire était principalement dirigée vers M. Varela, qui officiait à Furiani. Les supporters ont d’ailleurs bloqué pendant quelques minutes la sortie de tout le monde, y compris du corps arbitral, peu après la rencontre, afin d’afficher leur mécontentement. Une colère résumée par François Modesto, l’expérimenté défenseur bastiais qui n’a pas du tout apprécié l’arbitrage, mais surtout le comportement de M. Varela. 

« Il a tout sifflé contre nous. On se prend des agressions, il met juste jaune et me dit « ferme-là ». En 19 ans de carrière professionnels, j’ai été arbitré par des grands arbitres en Europe, et je n’ai jamais vu ça. M. Varela nous a insulté tout au long de la partie en nous disant ‘ferme-la', ou alors ‘le patron c'est moi, dégage’. Il nous parle mal, c’est dommage. A peine on parle mal, ou on fait un geste maladroit, on va en commission. On le sait dès le début de saison, on est handicapé par rapport aux équipes du continent », a balancé le défenseur corse, visiblement écoeuré par le comportement de M. Varela, et pas loin de croire en un complot national contre son équipe.

Share