Un petit nul mais mission accomplie pour la France

Un petit nul mais mission accomplie pour la France

Photo Icon Sport

La France n’a pas trouvé la faille face à l’Equateur, se contenant d’un 0-0 pâlichon malgré la deuxième période jouée à 10 par les Sud-Américains. Un résultat qui fait le bonheur de la Suisse, finalement deuxième de la poule. Pour les Bleus, ce sera le Nigéria en 1/8e de finale.

Après deux premiers matchs très convaincants, c’était une équipe de France grandement remodelée qui jouait face à l’Equateur pour un match presque anecdotique, la qualification et la première place étant quasiment acquises au coup d’envoi. Un turn-over qui débouchait forcément sur un niveau de jeu moindre, tant en ce qui concernait la précision que l’engagement. En face, les Sud-Américains, qui jouaient eux leur qualification, manquaient totalement d’inspiration, avec un jeu long qui ne mettait pas en danger la charnière Koscielny-Sakho. Le jeu était haché, et la première période se terminait logiquement sur un score de 0-0, même si Pogba avait forcé Dominguez à se détendre après une tête sur corner (38e) tandis que Lloris avait sorti de manière peu académique une tête piquée de E. Valencia (41e). Dans le même temps, la Suisse avait déjà fait la différence face à l’Equateur avec un doublé de Shaqiri, d’une frappe enroulée (1-0, 6e) et d’un face à face remporté (2-0, 31e), ce qui forçait l’Equateur à s’imposer pour conserver sa deuxième place. 

Après la pause, l’Equateur allait voir sa tache se compliquer avec l’expulsion logique d’Antonio Valencia, qui laissait très dangereusement trainer ses crampons sur le genou de Digne (50e). Dès lors, en dehors de quelques contres, la domination était totale pour les Tricolores. Mais Dominguez multipliait les parades devant les tentatives de Benzema, Griezmann, Pogba puis Giroud et Rémy, sans jamais rompre. Le 0-0 devenait inévitable face à des Equatoriens qui n’avaient plus beaucoup de force pour attaquer, et devait, avec quatre points, laisser passer la Suisse, victorieuse 3-0 du Honduras et donc deuxième de la poule. Pour la France, ce sera le Nigéria ce lundi, avec une toute autre équipe alignée, et un tout autre adversaire également étant donné ce qu’il a montré face à l’Argentine un peu plus tôt. 

Share