Riolo furieux des « raisonnements de caniveau » sur les arbitres

Riolo furieux des « raisonnements de caniveau » sur les arbitres

Photo Icon Sport

Le Mondial 2014 a débuté avec quelques polémiques liées à l’arbitrage, même si heureusement les erreurs connues vendredi soir n’ont finalement pas changé le scénario des matches et les victoires finales du Mexique et des Pays-Bas, qui avaient pourtant été les victimes de ces boulettes. Face aux nombreux débats déjà lancés sur ce thème, Daniel Riolo est sorti de ses gonds, expliquant que tout cela était inutile et un peu stupide.

« Au bout de trois matches, le monde a décidé de se déchaîner sur l’arbitrage. C’est le sujet numéro 1. La polémique facile. On n’a pas le temps d’analyser, il faut aller vite, et s’en prendre à l’arbitre est commode. Ça évite de réfléchir. Il faut consommer, s’énerver. Je n’ai aucun égard pour ce type de raisonnement de caniveau. Un jour peut-être, certains auront le foot qu’ils réclament. Celui de la fameuse vidéo. Celui que personne n’a encore décrit, expliqué. Celui qu’on fantasme, qu’on croit meilleur. Le progressisme, c’est toujours bien. Il paraît…  Un jour ça changera, peut-être. En attendant, je profite du foot que j’aime et qui m’a, pour l’instant, offert des matches intéressants dans ce Mondial ! », a confié, sur RMC, Daniel Riolo, sur qui il ne faut pas compter pour taper sur l’arbitrage, du moins pour l’instant.