Un éclair de Messi, et l'Argentine fait plier la Bosnie

Un éclair de Messi, et l'Argentine fait plier la Bosnie

Photo Icon Sport

L’Argentine a débuté avec une victoire face à la Bosnie (2-1). Le Maracaña ne s’est pas vraiment enflammé, en dehors du but de Messi après un rush dont il a le secret, mais l’Albiceleste a résisté au retour des Bosniens jusqu’au bout. 

Quasiment à domicile chez le voisin brésilien, l’Argentine était très fortement attendue, notamment avec son incroyable potentiel offensif. Comme souvent dans ce mondial, les formations sud-américaines débutaient très fort, en ouvrant le score dès la 3e minute. Sur un coup-franc tiré par Messi, Rojo déviait de la tête mais Kolasinac également, trompant son propre gardien (1-0, 3e). Le Maracaña était en feu, mais paradoxalement, ce but réveillait les Bosniens, qui revenaient progressivement dans le match. Romero devait s’employer avant la pause pour sauver d’une belle envolée une tête puissante de Lulic (41e). 

L’Argentine peinait à développer son jeu, et Messi était presque absent des débats, avec une volonté très nette d’en faire trop individuellement. Mais comme souvent avec la Pulga, il suffisait d’une fois. Sur une percée plein axe, le Barcelonais faisait sa spéciale avec un dribble et une feinte de tir, pour finalement placer un enroulé poteau rentrant imparable (2-0, 65e). Le plus difficile semblait fait, mais Ibisevic, lancé dans la surface, parvenait à tromper Romero d’un tir croisé qui rentrait en douceur (2-1, 84e). La fin de match était forcément débridée mais l’Argentine ne parvenait pas à se mettre à l’abri sur contre, se contentant de cette courte mais précieuse victoire. 

Share