Thiago Silva le « pleurnichard » qui a tout perdu au Brésil

Thiago Silva le « pleurnichard » qui a tout perdu au Brésil

Photo Icon Sport

Affecté par la perte du brassard de capitaine au Brésil, Thiago Silva est désormais en concurrence avec João Miranda pour une place de titulaire aux côtés de David Luiz. Cruelle déception pour le défenseur du PSG, absent pendant près de deux mois en début de saison et qui a partagé sa frustration en conférence de presse, ce qui n’a pas du tout plu à Dunga. Et pour cause, le sélectionneur brésilien aurait Thiago Silva dans le collimateur depuis les épisodes du Mondial 2014, qui valent aujourd’hui un surnom peu valorisant à Thiago Silva.

« La fonction de capitaine est sacrée ici. Son image a toujours été associée à celle de l'homme fort, du leader charismatique, a confié la journaliste brésilienne Marcia Vieirea au quotidien Le Parisien. (...) Après sa dérobade lors de la séance de tirs au but contre le Chili en huitièmes de finale, le statut de Thiago Silva a changé. Tout le respect gagné au cours de sa carrière s'est envolé d'un coup. (...) En plus, techniquement, il a été exemplaire au cours de la compétition. (...) Mais les pleurs incessants de Thiago Silva à la fin de la demi-finale où il a été suspendu ont aggravé son cas », a commenté celle qui travaille pour le journal O Dia

« Quand on parle de lui aujourd'hui, le premier mot qui sort de la bouche des Brésiliens c'est « chorão » (pleurnichard), a-t-elle relayé. Dunga est rancunier, il a été le capitaine d'une Seleção sacrée championne du monde surtout grâce à sa rigueur tactique et sa force mentale. Il aura du mal à oublier cet épisode. Et les reproches formulés à l'encontre de Neymar (le nouveau capitaine) ne vont pas arranger ses affaires. Il lui sera très difficile de retrouver sa place de titulaire, et encore plus son brassard. Du moins, tant que Dunga sera là. » Cette fois c’est sûr, « Le Monstre » n’effraie plus grand monde au Brésil.

Share