Le bourreau de Falcao de nouveau menacé de mort

Le bourreau de Falcao de nouveau menacé de mort

Photo Icon Sport

C’est officiel depuis ce lundi, Radamel Falcao a perdu son pari et ne pourra donc pas disputer le Mondial avec la Colombie. L’attaquant de l’AS Monaco s’était pourtant lancé dans une course contre la montre et contre sa rupture du ligament croisé du genou gauche subie le 22 janvier dernier à Lyon. C’était lors du seizième de finale de Coupe de France entre l’ASM et le club amateur de Chasselay, emmené par Ludovic Giuly et son défenseur Soner Ertek, auteur du tacle fatal à Falcao et à toute la Colombie. Car c’est toute une nation qui regrette l’absence de son buteur, au point de provoquer un sentiment de haine chez certains.

« MatemosAlQueLesionoAFalcao » (Tuons celui qui a blessé Falcao), c’est le hashtag choisi par des Colombiens pour diffuser leur appel au meurtre. Des menaces de mort qui étaient déjà apparues peu après la rencontre de Coupe de France malgré les excuses de Soner Ertek qui, c’est sûr, ne prendra pas le risque d’aller passer ses vacances en Amérique du Sud, et encore moins en Colombie…

Share